TROUVEZ
VOTRE
RÉSIDENCE
 
URGENCE
ADMISSION

UN CONSEILLER
VOUS RAPPELLE

Je souhaite être rappelé(e) par un conseiller




VOS démarches/infos > Les aides financières

Les aides financières

Comment se décompose le prix de journée global ? Le prix de journée est composé :

  • du tarif afférent à l’hébergement : il couvre les frais relatifs à l'ensemble des prestations d'administration générale, d'accueil hôtelier, de restauration et d'animation de la vie sociale qui ne sont pas liés à la dépendance du résident.
  • du tarif afférent à la dépendance : il couvre l'ensemble des prestations d'aide et de surveillance nécessaires à l'accomplissement des actes essentiels de la vie courante et qui ne sont pas liés aux soins.

Ce prix de journée global couvre donc l’ensemble des services fournis dans l’établissement, à l’exception des frais annexes (exemple : coiffure, pédicure, repas invité) spécifiés dans la fiche des tarifs.

Quelles sont les différentes aides pouvant permettre de financer une partie du séjour ? A qui s’adresser ?

  • L’Allocation personnalisée au logement (APL) : elle peut être demandée à la Caisse d’allocations familiales qui décidera si le résident y est éligible (notamment en fonction de ses ressources) et fixera le montant de l’aide.
  • L’Allocation de logement à caractère social (ALS) : les personnes n’étant pas éligibles à l’APL peuvent faire une demande d’Allocation de logement à caractère social auprès de la Caf. Elle est également attribuée en fonction des ressources du demandeur.
  • L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) : cette aide est octroyée aux personnes âgées de plus de 60 ans en situation de dépendance. Elle est calculée en fonction des ressources et de la grille AGGIR (Autonomie gérontologie groupes iso-ressources).
    Lorsque la résidence est située dans le même département que le domicile du résident, l’APA est directement et intégralement versée à l’établissement. Seul reste à la charge du résident le montant du ticket modérateur, équivalent au tarif journalier dépendance d’un GIR de niveau 5-6.
  • L’Aide sociale à l’hébergement : elle est attribuée à toute personne de plus de 65 ans (ou de plus de 60 ans si la personne est reconnue inapte au travail) qui ne dispose pas de ressources suffisantes pour payer ses frais d’hébergement. Le bénéficiaire doit en contrepartie verser la majeure partie de ses ressources pour financer en partie les frais d’hébergement, et le cas échéant ses descendants peuvent également être amenés à contribuer à ce financement. C’est le Centre communal d’action sociale (CCAS) qui gère les demandes d’aides sociales.
    (ATTENTION : les résidences SEDNA France ne sont habilitées que partiellement à l’aide sociale, ce qui a pour conséquence un nombre de places limité : se renseigner directement auprès de la résidence).
A noter : il est également possible de bénéficier de réductions d’impôt au titre des dépenses liées à la dépendance, et également au titre des dépenses liées à l’hébergement.



Tous droits réservés • S.E.D.N.A. France © 2020 • création  agence R créativ’